Recherche des survivants ou des corps au large de Lampedusa
31 octobre 2019

« Ce cliché, l’un de mes préférés, a presque l’air d’être mis en scène. Pourtant, il n’en est rien. La photo a été prise le 7 octobre dernier, alors que nous étions à la recherche de survivants ou de corps à la suite d’un naufrage au large de Lampedusa. Lorsque nous avons été appelés en renfort, tout le monde s’est immédiatement mis en état d’alerte et tout l’équipage a pris part à la recherche active. La concentration et la tension étaient palpables. Maintenant que l’épave a été découverte, les souvenirs de ces deux jours de recherches refont surface. »

Cette semaine, dans l’Œil du photographe, Julia Schaefermeyer revient sur cette journée du lundi 7 octobre, après qu’une embarcation en détresse où s’entassaient une cinquantaine d’hommes, de femmes et d’enfants, se soit retournée, laissant seulement 22 survivants. Les équipes de l’Ocean Viking avaient été appelées en renfort des garde-côtes italiens, premiers à avoir retrouvé l’épave et plusieurs corps quelques jours après le drame, afin de poursuivre les recherches.  Ce sera en vain.

 

Julia fait actuellement route vers Marseille à bord de l’Ocean Viking pour sa première rotation au titre de chargée de communication. Les informations et les images qu’elle rassemble et diffuse permettent de témoigner de la réalité des naufrages en Méditerranée centrale et du travail des ONG de sauvetage comme SOS MEDITERRANEE.

 

Share This