Le navire

L'Ocean Viking

SOS MEDITERRANEE affrète l’Ocean Viking depuis 2019. Construit en 1986, l'Ocean Viking a été initialement conçu comme navire d’assistance en mer du Nord pour l’industrie pétrolière et gazière. Il mesure 69,3 mètres de long pour une largeur totale de 15,5 mètres et est inscrit au registre de l'État du pavillon de la Norvège.

Le navire a été aménagé afin d’améliorer sa capacité de recherche et de sauvetage et d’optimiser l’accueil des rescapés à bord. Il est équipé de 3 canots de sauvetage semi-rigides. La passerelle en hauteur permet de repérer les embarcations en détresse à 360°. Son pont arrière est équipé d’une dizaine de conteneurs aménagés afin d’accueillir, de soigner et de protéger au mieux les rescapés, mais aussi de stocker vivres et équipements. Les personnes secourues peuvent se débarrasser du fuel et de l’eau de mer grâce à huit douches, dont 2 sont réservées aux femmes. Ces douches sont aussi utilisées au quotidien par les rescapé.e.s. Un module médical de 60m2 comprend : un petit espace d'attente, une salle d'examen et de consultation d'urgence, une salle sage-femme, une salle d'observation (avec six lits). Un conteneur réfrigéré peut être utilisé comme morgue.

Transparence des opérations de l’Ocean Viking

Les instructions émanant du navire et celles reçues par les autorités maritimes, ainsi que leurs non-réponses, sont retranscrites dans les meilleurs délais dans le journal de bord en ligne. Les différentes informations relatives à une opération y sont aussi consignées, depuis la réception de l’alerte jusqu’au débarquement des rescapés.

Les équipes à bord

À bord de l’Ocean Viking, chaque mission mobilise un coordinateur ou une coordinatrice des sauvetages, son adjoint.e et onze marins-sauveteurs ou sauveteuses. Depuis le début de ses opérations en 2016, SOS MEDITERRANEE a recruté plus de 120 marins-sauveteurs de 17 nationalités différentes.

Les soins médicaux, la prise en charge des personnes rescapées à bord et la logistique sont assumés par sept à huit professionnel.le.s, dont un.e médecin, une sage-femme et un.e infirmièr.e. Jusqu’en septembre 2021, ces postes étaient recrutés par SOS MEDITERRANEE. En août 2021, l’association a conclu un partenariat opérationnel et financier avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR). Le personnel de la FICR a rejoint nos équipes de prise en charge et de soins des personnes rescapées dès septembre 2021. Depuis, une équipe mixte SOS MEDITERRANEE et FICR assure un soutien post-sauvetage crucial : distribution de nourriture, de vêtements secs, de couvertures et de produits d’hygiène élémentaire, soins médicaux, aide psychologique... La FICR apporte enfin un soutien financier aux opérations maritimes.

Si chacun a un poste déterminé, la règle est une vigilance et une entraide partagées de tous les membres de l'équipe.

Equipes SOS MEDITERRANEE de la recherche et du sauvetage

1 coordinateur.trice des sauvetages

Sur passerelle, il-elle a la responsabilité de l’organisation des opérations de recherche et de sauvetage.

1 coordinateur.trice adjoint.e

Sa tâche principale est d’assister le coordinateur de la recherche et du sauvetage à la passerelle lors des opérations de secours. Au besoin, il-elle pourra aussi soutenir l'équipe de soins qui pourvoie aux besoins vitaux des personnes rescapées et veille à leur bien-être.

11 marins-sauveteurs.teuses

A bord des canots de sauvetage pneumatiques et sur le pont du navire, les marins-sauveteurs.ses professionnels.es recherchent et identifient, puis se portent au secours des embarcations et des personnes en détresse. Ils rassurent les rescapé.e.s et leur expliquent le déroulement du sauvetage, leur donnent des gilets de sauvetage et les transfèrent sur les pneumatiques de sauvetage. Ils les assistent ensuite sur leur transfert et leur accueil à bord du navire.

Equipes médicales en partenariat avec la Fédération Internationale de la Croix Rouge (FICR) et SOS MEDITERRANEE

1 médécin

Il-elle effectue les diagnostics et apporte les soins médicaux requis par les personnes rescapées et l’équipe à bord.

1 infirmiè.re

Il-elle participent avec l’équipe médicale à l’accueil, la prise en charge et les premiers soins aux personnes rescapé.e.s.

1 sage femme

Elle prodigue un accueil, une écoute ainsi que les soins de gynécologie, obstétrique et soutien psychologique aux filles et aux femmes secourues par l’Ocean Viking, et qui ont souvent traversé de grandes souffrances. Les femmes représentent environ 15% des personnes secourues en mer.

1 responsable de l'équipe de soins

Coordonne l’enregistrement à l’arrivée à bord, l’assistance médicale apportée aux rescapé.e.s et participe aux soins médicaux. La personne participe aussi à la sureté de la vie à bord par un dialogue permanent avec les rescapé.e.s et veille à répondre à leurs besoins en eau et nourriture.

1 délégué à la protection et aux soins

Documente les cas de personnes ayant subi des atteintes à leurs droits, apporte écoute et soutien psychologique, prodigue des conseils pratiques et juridiques.

1 médiateur.rice culturel.le

Il-elle participe activement au dialogue et à l’échange avec les personnes en détresse lors de la phase de sauvetage, en traduisant les consignes de sécurité et en établissant une médiation entre les cultures et traditions de ces personnes d’horizons divers et les équipes à bord.

1 logisticien.ne

A la responsabilité de la fourniture, de la gestion des stocks et de la maintenance des matériels, biens et équipements nécessaires aux opérations de recherche, de sauvetage et de soins à bord ainsi que de la préparation des distributions de nourriture.

1 médécin

Il-elle effectue les diagnostics et apporte les soins médicaux requis par les personnes rescapées et l’équipe à bord.

1 infirmiè.re

Il-elle participent avec l’équipe médicale à l’accueil, la prise en charge et les premiers soins aux personnes rescapé.e.s.

1 sage femme

Elle prodigue un accueil, une écoute ainsi que les soins de gynécologie, obstétrique et soutien psychologique aux filles et aux femmes secourues par l’Ocean Viking, et qui ont souvent traversé de grandes souffrances. Les femmes représentent environ 15% des personnes secourues en mer.

1 responsable de l'équipe de soins

Coordonne l’enregistrement à l’arrivée à bord, l’assistance médicale apportée aux rescapé.e.s et participe aux soins médicaux. La personne participe aussi à la sureté de la vie à bord par un dialogue permanent avec les rescapé.e.s et veille à répondre à leurs besoins en eau et nourriture.

1 délégué à la protection et aux soins

Documente les cas de personnes ayant subi des atteintes à leurs droits, apporte écoute et soutien psychologique, prodigue des conseils pratiques et juridiques.

1 médiateur.rice culturel.le

Il-elle participe activement au dialogue et à l’échange avec les personnes en détresse lors de la phase de sauvetage, en traduisant les consignes de sécurité et en établissant une médiation entre les cultures et traditions de ces personnes d’horizons divers et les équipes à bord.

1 logisticien.ne

A la responsabilité de la fourniture, de la gestion des stocks et de la maintenance des matériels, biens et équipements nécessaires aux opérations de recherche, de sauvetage et de soins à bord ainsi que de la préparation des distributions de nourriture.

Equipes Communication et témoignage

1 chargé.e de communication à bord

Trois chargé.e.s de communication se relayent à terre et à bord pour documenter la tragédie en Méditerranée centrale et coordonner la dissémination de l’information. L’une de leur mission première vise à recueillir les témoignages de rescapés afin de faire porter leur voix et de témoigner de la réalité à laquelle ils-elles sont confronté.e.s.

1 photographe/ vidéaste (non systématique)

Les photographes/vidéastes à bord participent à la mission de témoignage en documentant en photo et en vidéo les opérations de recherche et de sauvetage, le travail des équipes, l’assistance apportée aux rescapé.e.s et leur vie à bord jusqu’à leur débarquement.

1 à 2 journalistes indépendant.e.s

A chaque mission, des médias indépendants internationaux sont embarqués à bord de l’Ocean Viking. Ils ont accès en toute transparence à l’ensemble des opérations et aux équipes de SOS MEDITERRANEE et de la FICR. L’indépendance de ce travail d’information est fondamental pour contribuer à faire connaître avec impartialité et objectivité la situation en Méditerranée centrale, le sort des personnes rescapé.e.s et le travail de nos équipes pour leur porter secours et assistance.

Equipage de l’armateur de l’Ocean Viking

9 membres d’équipage affectés à la navigation

Ces marins professionnels englobent des postes de mécaniciens, ingénieurs, cuisiniers, jusqu’au capitaine. Ils ont la responsabilité de la conduite et de la maintenance du navire.

L'Aquarius

L’Aquarius est le premier navire humanitaire affrété par SOS MEDITERRANEE, entre 2016 et 2018. En 2015, les citoyennes et citoyens qui viennent tout juste de créer SOS MEDITERRANEE lancent une campagne de financement participatif dans le but d’affréter un navire et prendre la mer pour sauver des vies en Méditerranée centrale. Grâce à un élan de solidarité sans précédent, l’association réunit les fonds nécessaires pour financer les premiers jours de mission d’un navire de sauvetage : l’Aquarius. Il quitte le port de Marseille le 20 février 2016 pour rejoindre l’île de Lampedusa, lieu de lancement de sa première campagne en mer le 26 février 2016. Entre 2016 et 2018, l’Aquarius effectue 177 opérations de sauvetage et 62 opérations de transbordement. Sur cette même période, 29 523 personnes sont secourues par nos équipes.

Après avoir subi de nombreux blocages administratifs et judiciaires SOS MEDITERRANEE et son partenaire médical de l’époque MSF sont contraints, en décembre 2018, de mettre fin à l’affrètement de l’Aquarius. Le navire est restitué à son propriétaire le 31 décembre 2018.

Share This