[Publication] Le rapport d’activité 2021 de SOS MEDITERRANEE France vient de paraître…
17 juin 2022

Cliquez sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo.

Revivez les moments les plus intenses de cette année 2021 en images, en chiffres et en témoignages tout au long des 56 pages de notre rapport d’activité 2021.


Télécharger le rapport complet

En 2021, l’Ocean Viking a secouru 2 832 personnes sur des embarcations de fortune en détresse surpeuplées : 302 étaient des femmes et 984 étaient des mineur.e.s, soit 35 % des personnes rescapées, une proportion jamais atteinte jusque-là sur nos navires successifs, l’Aquarius puis l’Ocean Viking. Or la situation en Méditerranée centrale est plus que jamais chaotique en 2021 : au moins 1 553 personnes y sont mortes (le nombre le plus élevé depuis 2017), et 32 425 interceptions de naufragé.e.s ont été effectuées par les garde-côtes libyens, qui renvoient femmes, hommes et enfants, en toute illégalité, vers « l’enfer libyen ». Nos équipes ont d’ailleurs elles-mêmes été les témoins d’un naufrage, conséquence funeste de l’absence de coordination des autorités maritimes.

Sur notre navire, pas moins de 3 524 consultations médicales ont eu lieu sur le pont grâce à notre équipe médicale, qui s’est vue renforcée par des membres de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge en septembre 2021, contre 1 047 consultations dans la clinique médicale.

Derrière les chiffres, des êtres humains

« Un sauvetage c’est toujours compliqué, c’est énormément de stress, énormément d’angoisse. Vous avez 120 vies sous votre responsabilité qui peuvent disparaître dans la minute, dans une embarcation qui menace de partir par le fond à tout moment, au milieu d’éléments qui sont extrêmement dangereux pour nous comme pour eux. » Voilà ce que raconte Jérémie, marin-sauveteur, qui a effectué des dizaines de sauvetages sur nos navires, dans une interview accordée au média BRUT.


Pour lui comme pour toutes nos équipes de sauvetage, une vie sauvée, c’est d’abord un visage, une histoire. Comme Sekou, cet enfant de douze ans qui a voyagé seul, a été enfermé en Libye avant de s’enfuir par la mer et être secouru en novembre 2021 pour l’Ocean Viking.
« La liberté n’existe pas en Libye, nous sommes tous enfermés. J’ai été forcé à travailler, battu, et je recevais à peine de quoi me nourrir. Je ne savais pas que nous serions si nombreux sur l’embarcation, mais je n’ai pas pu refuser de monter à bord car ils avaient des armes. Personne ne savait naviguer. Je suis parti parce que mes parents n’avaient pas d’argent. Je ne voulais pas aller en Europe, mais je n’avais pas d’autre choix. »

La mobilisation à terre tient bon

À terre, les centaines de bénévoles réparti.e.s sur nos 19 antennes en France ont organisé 308 événements en 2021 et mené des séances de sensibilisation scolaire auprès de 11 656 élèves de tous les niveaux. Nos bénévoles étaient soutenu.e.s par la société civile et les 76 membres de la toute nouvelle Plateforme des collectivités territoriales solidaires avec SOS MEDITERRANEE inaugurée en janvier 2021. En écho au terrible naufrage du 22 avril qui a fait 150 victimes, dont nos équipes en mer n’ont pu retrouver que quelques corps flottant à la surface et des morceaux d’épave, faute de coordination des autorités maritimes, les bénévoles ont organisé partout en France la commémoration « 130 fleurs pour 130 vies ».

Crédit : Julien / SOS MEDITERRANEE

Collecte de fonds : un engagement soutenu des particuliers, entreprises, fondations et collectivités territoriales

Les produits de SOS MEDITERRANEE France ont atteint 10 M € dont 5,6 M € de ressources issues de la générosité du public. 89 % de ces produits sont des fonds privés (8,9 M €) qui proviennent en majorité des particuliers (5,3 M €), mais aussi d’associations ou de fondations – y compris celles du réseau européen – (3,2 M €) et d’entreprises (346 K €). L’apport de subventions et de concours publics (dans le cadre de partenariats avec 76 collectivités territoriales) atteint 11 % (1 M €). En 2021, le niveau des dons de particuliers a augmenté pour atteindre 5,3 M €, dont 33 % de dons réguliers, une collecte portée par la forte mobilisation citoyenne à terre. Ce sont 34 000 donatrices et donateurs qui nous ont ainsi permis de sauver des vies en mer.

C’est tout cela et bien plus qui est détaillé, en texte et en images, dans le Rapport d’activité 2021 que nous vous invitons à découvrir ici.

Crédits pour la vidéo

Réalisation: ToffMotion
Photos : Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE, Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE, Fabian Mondl / SOS MEDITERRANEE, Isabelle Serro / SOS MEDITERRANEE, Camille Martin / SOS MEDITERRANEE, Alexandra / SOS MEDITERRANEE.
Graphiques : Agence Point de vue

*Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Articles associés

En vidéo

2021 en images

7 janvier 2022

Contenu | Menu | Bouton d
Share This