2021 en images
7 janvier 2022

Vidéo ci-dessus : À bord de l’Ocean Viking en 2021. Crédits : SOS MEDITERRANEE  
 

Photo : retour en mer en janvier 2021, Fabian Mondl / SOS MEDITERRANEE 

JANVIER

Janvier 2021

373 personnes secourues
lors de 4 opérations de sauvetage

 

Alors qu’en mer, l’Ocean Viking reprend les opérations de sauvetage après cinq mois de blocage, la création d’une plateforme non partisane visant à affirmer l’inconditionnalité du sauvetage en mer est annoncée lors d’une conférence de presse le 21 janvier 2021, en présence de trois collectivités territoriales fer de lance de cette initiative : le Département de Loire-Atlantique, la Région Occitanie/Midi-Pyrénées ainsi que la Ville de Paris. Fin 2021, la Plateforme de soutien réunissait 79 collectivités territoriales solidaires avec SOS MEDITERRANEE. (Découvrir la plateforme)

Photo : le maire de Lyon, Grégory Doucet, membre de la plate-forme des collectivités territoriales solidaires avec SOS MEDITERRANEE, inaugure l’exposition photo « Éclaireuses d’humanité : visages et parcours de femmes en Méditerranée » le 13 octobre 2021 en compagnie de Sophie Beau, co-fondatrice et directrice de SOS MEDITERRANEE. Crédits : Sabine / SOS MEDITERRANEE

FÉVRIER

« Ocean Viking, il y a de quoi te faire confiance ! »

Février 2021

423 personnes secourues
lors de 4 opérations de sauvetage

 

Rares témoins de la réalité des drames qui se déroulent en Méditerranée centrale, les journalistes à bord du navire de SOS MEDITERRANEE contribuent à sa mission de témoignage, tout comme les photographes-vidéographes embarqué.e.s. Hippolyte a participé aux missions de janvier et de février 2021 successivement comme bédéiste puis comme photographe. Il a capté ce moment très particulier où des femmes rescapées ont improvisé une chanson pour remercier les équipes du navire qui les a secourues : « Tu nous as sauvés de la noyade, il y a de quoi te faire confiance ! Ocean Viking, il y a de quoi te faire confiance ! »

 Vidéo : Hippolyte

MARS  

Dans le « shelter » des femmes

Mars 2021

116 personnes secourues
lors de 2 opérations de sauvetage

 

rotation 11 OV mars 2021

Depuis les premiers sauvetages en mars 2016, les femmes représentent 15 % des personnes secourues par l’Ocean Viking et avant lui par l’Aquarius. À bord de notre navire, elles disposent d’un abri qui leur est réservé, à elles et aux jeunes enfants. L’équipe médicale leur apporte des soins spécifiques, à commencer par la sage-femme qui s’occupe de la santé reproductive des femmes, qui sont souvent victimes de violences sexuelles durant leur parcours migratoire, particulièrement en Libye. Ce thème a d’ailleurs été abordé lors de la conférence en ligne du 8 mars « Femmes en Méditerranée : visages et parcours de migration » avec Laurence Bondard, chargée de communication à bord, les journalistes Juliette Gheerbrant de RFI et Nejma Brahim de Mediapart, ainsi que la chercheuse Camille Schmoll.

Photo : Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE
 

AVRIL

Naufrage tragique du 22 avril : hommage aux 130 victimes

Avril 2021

236  personnes secourues
lors de 2 opérations de sauvetage

 

Le 22 avril, après plusieurs jours passés à scruter l’horizon, l’Ocean Viking arrive sur les lieux d’un naufrage meurtrier survenu dans les eaux internationales au large de la Libye. Environ 130 personnes y ont perdu la vie. Une fois encore, l’absence de coordination des autorités maritimes mène au pire des scénarios. Les images des restes de l’épave et des corps de quelques victimes laissent un souvenir douloureux aux équipes à bord. La minute de silence de l’équipage ce jour-là est relayée dans plusieurs pays d’Europe par les bénévoles de SOS MEDITERRANEE.

Notre association demande à nouveau le rétablissement urgent d’un dispositif européen de recherche et de sauvetage efficace et humain, avec une coordination rapide et non exclusive, respectueuse du droit maritime.

Lire le récapitulatif de cette mission difficile, qui se terminera, comme une revanche de la vie sur la mort, par le sauvetage de 236 personnes, ainsi que le témoignage d’Alessandro, marin-sauveteur, sur la tragédie du 22 avril.

Vidéo : SOS MEDITERRANEE
 

MAI 

L’appel des marins solidaires : une tribune écrite par Isabelle Autissier et Roland Jourdain pour défendre l’inconditionnalité du sauvetage en mer a été publiée dans Ouest France le 22 mai en écho à la remise des prix du Vendée Globe.

« L’humanité, embarquée sur le vaisseau Terre, est un seul équipage. Il ne peut y avoir deux poids et deux mesures d’un marin à l’autre. Il n’est pas acceptable que les plus démunis, frappés par la misère et les dérèglements environnementaux, payent du prix de leur vie l’espoir d’un avenir ailleurs. La solidarité ne se marchande pas. En Méditerranée, tous s’appellent Kevin. »

70 personnalités du monde maritime ont signé cette tribune  – dont François Gabart,  parrain de l’association aux côtés de la journaliste Charline Vanhoenacker – et rappellent le devoir de porter assistance à toute personne en détresse dans la plus pure tradition de solidarité des gens de mer. (Lire la Tribune)

Voir la vidéo de soutien de François Gabart et de Charline Vanhoenacker sur Loopsider 

Photo d’illustration : sauvetage du 20 mars 2021, Anthony Jean / SOS MEDITERRANEE
 

JUIN

Expositions photographiques : pour sensibiliser élèves et grand public

Dans le cadre de notre mission de témoignage à terre, quelque 650 bénévoles sensibilisent le public au drame des naufrages en Méditerranée. Conférences, projections de films mais aussi de nombreuses expositions photo et des séances de sensibilisation scolaire permettent de rejoindre des publics variés. Installée pour sa première étape en mars au Lycée de la mer à Sète, l’exposition itinérante « SOS MEDITERRANEE : un engagement citoyen » rassemble les clichés grand format de 11 photographes monté.e.s à bord de l’Aquarius puis de l’Ocean Viking. Financée par la Région Occitanie, elle est inaugurée à Montpellier le 18 juin et fera 14 escales en 2021, dans des collèges, lycées et des lieux publics, permettant ainsi de sensibiliser quelque 3 000 élèves et des milliers de citoyen.ne.s.

Vidéo : SOS MEDITERRANEE
 

JUILLET

573 personnes rescapées bloquées en mer, dont la plus jeune a quatre mois

Juillet 2021

768 personnes secourues
lors de 10 opérations de sauvetage

 

Le 10 juillet, après l’une des missions les plus éprouvantes que l’équipe ait jamais vécue, les 573 enfants, femmes et hommes secouru.e.s lors de six opérations de sauvetage successives dans les eaux internationales finissent enfin de débarquer à Augusta, en Sicile. Mais avant cette issue, l’attente pour l’attribution d’un port sûr, après six demandes aux autorités italiennes, est interminable. Avec plusieurs jeunes enfants à bord dont certains en situation de handicap, la chaleur suffocante, les rations alimentaires qui menacent de manquer et la détérioration de leur état de santé physique et psychologique – un rescapé désespéré se jette même à l’eau -, les personnes secourues à bord font montre d’une grande résilience malgré l’épuisement et la tension qui monte. Lire la Déclaration de Luisa Albera demandant aux autorités un port sûr où débarquer ces personnes rescapées toujours bloquées en mer.

Photo : La petite Amine, quatre mois, la plus jeune parmi les 573 personnes secourues du 1er au 4 juillet, retrouve le sourire – et même une certaine espièglerie – en dépit des épreuves endurées en Libye et en mer, y compris ce long blocage. Crédits : Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE

AOÛT

Sauvetage critique de nuit : quand chaque seconde compte

Août 2021

359 personnes secourues
lors de 2 opérations de sauvetage

 

Le 1er août, en pleine nuit, l’Ocean Viking participe au sauvetage critique d’une embarcation en bois qui prend l’eau. Plusieurs personnes sont tombées à la mer, le temps presse. Grâce à un entraînement préalable rigoureux, nos équipes agissent rapidement pour sécuriser quelque 400 personnes en détresse. Aucune perte humaine n’est à déplorer. Les personnes rescapées seront réparties entre l’Ocean Viking et le Sea Watch 3, agissant en coordination sur cette opération avec le Nadir de ResQship. Un second sauvetage s’ensuit quelques heures plus tard. Les jours passent, aucun port sûr n’est attribué au navire. Plusieurs évacuations médicales sont nécessaires. Le 11 août, le processus de débarquement, qui durera quatre jours en raison des mesures liées à la pandémie de Covid-19, s’achève enfin. Le navire entre en quarantaine pour dix jours, comme après la majorité des débarquements en 2021. Lire le récapitulatif de cette mission.

Photo : Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE
 

SEPTEMBRE

FICR : nouveau partenaire médical à bord

Septembre 2021

129 personnes secourues
lors de 4 opérations de sauvetage

 

Après plus d’un an en mer avec des équipes médicales internalisées, ce 13 septembre, cinq membres de la Fédération des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) sont monté.e.s à bord de l’Ocean Viking pour une première mission conjointe. La FICR apporte un soutien post-sauvetage : soins médicaux, soutien psychologique, protection mais aussi réponse aux besoins de première nécessité des personnes rescapées. L’équipe comprendra un.e médecin, un.e infirmièr.e, un.e sage-femme et des professionnel.le.s capables d’apporter un soutien psychologique et d’aider les personnes particulièrement vulnérables et nécessitant une protection supplémentaire, comme les mineur.e.s non accompagné.e.s et les victimes de la traite des êtres humains. Fin 2021, les équipes des deux organisations sont bien rodées. Relire l’annonce préalable de SOS MEDITERRANEE et de la FICR sur ce partenariat.

Photo : FICR
 

OCTOBRE

Bénévoles et élèves accueillent « Little Amal »

Symbole du parcours migratoire difficile de milliers d’enfants – à l’instar du quart des personnes secourues par SOS MEDITERRANEE qui sont mineures -, Amal emprunte les traits d’une Syrienne de neuf ans. Dans le cadre de l’un de ses nombreux partenariats à terre, SOS MEDITERRANEE se mobilise pour accueillir cette marionnette géante lors de son passage à Marseille puis à Paris. À ses côtés, 405 élèves qui ont bénéficié de séances de sensibilisation scolaire dispensées en classe par nos bénévoles. En France, ce sont plus de 11 000 élèves du primaire, du secondaire et du supérieur qui auront été sensibilisé.e.s à la thématique du sauvetage en mer en 2021, dans le cadre de l’agrément du ministère de l’Éducation nationale. Lire l’article sur Little Amal

Vidéo : SOS MEDITERRANEE

NOVEMBRE

306 personnes bloquées en mer dans la tempête

Novembre 2021

314 personnes secourues
lors de 4 opérations de sauvetage

 

Début novembre, l’Ocean Viking porte secours à 314 personnes dans quatre embarcations en détresse en moins de trois jours. Après deux évacuations médicales d’urgence, il faudra une dizaine de jours pour obtenir un port sûr où débarquer les 306 personnes toujours à bord – dont des femmes et des enfants – à Augusta le 12 novembre. Les rescapé.e.s doivent affronter la pluie battante, des vagues de quatre mètres balayant le pont et mouillant leurs vêtements et couvertures, le mal de mer et un froid glacial qui les affaiblissent encore davantage.  Lire le Récapitulatif de la mission.

Vidéo : Claire Juchat / SOS MEDITERRANEE
 

DÉCEMBRE

Plusieurs ONG de sauvetage en Méditerranée centrale 

Décembre 2021

114 personnes secourues
lors de 1 opération de sauvetage

En ce mois de décembre, pour la première fois depuis plusieurs mois, au moins quatre navires humanitaires de grande taille, et capables d’opérer des sauvetages en hiver, intervenaient en Méditerranée centrale pour porter assistance aux nombreuses embarcations en détresse. Le 16 décembre, l’Ocean Viking secourt 114 personnes entassées dans une embarcation pneumatique, dont 30 sont mineures et deux sont des nouveau-nés. En ces dernières semaines de 2021, d’autres navires d’ONG comme Sea Eye et Sea Watch, ou encore le Geo Barents de MSF ou le plus modeste Rise Above de Mission Lifeline sillonnent l’immense zone où les appels de détresse, les sauvetages mais aussi les interceptions par les garde-côtes libyens n’ont pas cessé. Pour l’Ocean Viking, la présence d’autres navires humanitaires dans cette immense zone qui manque cruellement de moyens de sauvetage est assurément une bonne nouvelle.  Lire le Regards sur la Méditerranée centrale N°32 : Un naufrage tragique et la multiplication des départs en novembre marquent le début de l’hiver en Méditerranée centrale.

Photo ci-dessus et ci-dessous, décembre 2021 : Laurence Bondard / SOS MEDITERRANEE
 

Lire aussi : Revue de presse 2021 en immersion à bord de l’Ocean Viking

Photo d’illustration frontispice : Flavio Gasperini / SOS MEDITERRANEE 

Share This