Rétrospectives – 2019 en images, en mer et à terre
23 décembre 2019

© Hannah Wallace Bowman / MSF

Face aux attaques incessantes dont l’Aquarius et ses équipes ont fait l’objet en 2018, SOS MEDITERRANEE a dû mettre un terme au contrat d’affrètement du navire. Renoncer à l’Aquarius a été une décision extrêmement difficile à prendre, mais elle aura permis à nos équipes de chercher un nouveau bateau pour reprendre les opérations de recherche et de sauvetage le plus rapidement possible.

A terre, malgré un contexte incertain, la mobilisation n’a pas faibli. Grâce au fidèle soutien de milliers de citoyens, les équipes de SOS MEDITERRANEE ont pu affréter l’Ocean Viking, un navire encore plus robuste et plus performant. Entre le 9 août et le 21 décembre, il a permis de porter secours à 1 373 personnes en détresse.

© Sabine Grenard / SOS MEDITERRANEE

1er janvier. Port autonome de Marseille. Adieu à l’Aquarius et à son équipage. 

16 janvier. La BD reportage “A bord de l’Aquarius”, réalisée par Marco Rizzo et Lelio Bonaccorso en novembre 2017, paraît en France chez Futuropolis.

15 février. Fest-noz solidaire à Bain-de-Bretagne (35)

Il aura fait danser plus de 1 000 personnes. Une belle soirée rendue possible grâce à l’engagement bénévole de près de 80 personnes, dont les groupes Digresk, Kendirvi, Beat Bouet Trio, Zoñj, Grain de Sel et le duo Le Bozec / LebretonPas qui se sont succédés dans un beau mélange de sons traditionnels et de rythmes urbains. 

Oeuvre réalisée par ©Hervé di Rosa.

26 mars. “Un trésor à la carte”

L’association Watever a organisé une vente aux enchères de 60 cartes marines confiées à des artistes, au profit de SOS MEDITERRANEE et de la SNSM.

© Anthony JEAN / SOS MEDITERRANEE

8 avril.  L’Ocean Viking, sous pavillon norvégien, sera le successeur de l’Aquarius.

L’Ocean Viking est enregistré comme cargo auprès du Registre international norvégien (NIS), et bat pavillon norvégien. Il a servi de navire d’approvisionnement et de sauvetage pour l’industrie gazière et pétrolière en mer du Nord. Construit en 1986, il mesure 69,3m de long et 15,5m de large. Un chantier de plusieurs semaines aura été nécessaire pour lui permettre de mener des opérations de recherche et sauvetage et d’accueillir plusieurs centaines de rescapés à bord.

© Virginie de Galzain / SOS MEDITERRANEE

15 avril. “Tous à bord” soirée en soutien à SOS MEDITERRANEE à l’Odéon théâtre de l’Europe à Paris.

Deux marins-sauveteurs, empêchés de poursuivre leur mission en mer, témoignent de ce qu’ils ont vécu à bord de l’Aquarius. En présence également d’Ariane Ascaride, Agnès b, Shani Diluka, Laurent Gaudé, Robert Guédiguian, Alpha Kaba, Daniel Pennac, Saype, Lilian Thuram, Judith Sunderland de Human Rights Watch.

Cette soirée était aussi l’occasion de présenter la campagne #RespectLawOfTheSea qui revient sur cinq ans de détérioration et d’atteintes au droit maritime international et au droit humanitaire en Méditerranée centrale.

© Emilien Bernard/SOS MEDITERRANEE

De mai à juillet. Sept semaines de chantier naval à Szczecin, en Pologne.

C’est le temps qu’il a fallu à nos équipes pour transformer, en marche accélérée, l’Ocean Viking en véritable ambulance des mers. Son grand pont arrière découvert a permis à SOS MEDITERRANEE et MSF d’y installer un ensemble de conteneurs spécialement aménagés pour abriter et soigner les rescapés.

8 juin. “L’Appel du 8 juin” au Rocher de Palmer à Cenon (33).

SOS MEDITERRANEE a relancé son appel à mobilisation lors d’une journée de sensibilisation autour de l’expo-photo collective SAUVER, PROTEGER, TEMOIGNER et aussi de projections-débats, témoignages, animations pour les jeunes et concerts de soutien. En présence notamment des artistes Camélia Jordana, Blick Bassy  et le groupe Trust. 

© Zoé Manhes / SOS MEDITERRANEE

18 juin. Après 3 ans à la présidence de SOS MEDITERRANEE France, l’ancien armateur Francis Vallat passe le relais à François Thomas, Capitaine de première classe de la navigation maritime.

30 Juin. Saint-Étienne. Ouverture de la 15ème antenne bénévole.

Après une déambulation dans les rues de la ville, les bénévoles stéphanois ont organisé une journée de sensibilisation à l’Amicale de Tardy. Plus de 300 personnes ont pu découvrir nos activités, échanger avec les bénévoles et profiter d’un moment convivial autour d’un grand buffet fait maison et d’interludes musicales.

 © Anne Volery-MNHI. Vitrine consacrée à l’Aquarius dans la Galerie des dons.

5 juillet. L’Aquarius au musée. 

Une soixantaine d’objets ont été collectés par le Musée national de l’histoire de l’immigration au moment du démantèlement du navire. Un casque de marin-sauveteur marqué « Peace and Log », deux gilets de sauvetage, les restes d’un bateau pneumatique sur lequel s’entassaient des dizaines de naufragés, des dessins de rescapés, une lettre d’amour écrite par un Erythréen oubliée à bord après un débarquement… Pour la conservatrice, ces morceaux d‘histoire serviront aussi à passer un message : « ceux que nous appelons aujourd’hui ‘les migrants’ sont des êtres humains, comme nous, et pas seulement des chiffres : c’est bien de cela dont nous devrons nous rappeler dans 100 ans, dans 200 ans… »  Car l’objectif même du musée est de « changer les regards » sur l’immigration.

© Christophe Raynaud de Lage

Du 8 au 20 juillet. Le festival d’Avignon invite SOS MEDITERRANEE.

Autour de conférences dans le cadre des Ateliers de la pensée, et de l’exposition SAUVER,PROTEGER,TEMOIGNER inaugurée en présence notamment d’Olivier Py,  directeur du festival, de l’écrivain Laurent Gaudé, de l’acteur Charles Berling et de l’historien Patrick Boucheron, membres du comité de soutien.

© Anthony JEAN / SOS MEDITERRANEE

21 juillet. #BackAtSea

Annonce du retour en mer des équipes de marins-sauveteurs de SOS MEDITERRANEE à bord du nouveau navire, l’Ocean Viking, sept mois après l’arrêt des opérations de l’Aquarius. Le navire, parti de Pologne, se dirige vers Marseille pour une escale avant de démarrer sa première mission.

Une campagne d’appel au don est associée à ce retour en mer et sera diffusée tout au long de l’été.

© Hannah Wallace Bowman / MSF

9 août. Premier sauvetage de l’Ocean Viking.

Première embarcation secourue par les équipes de l’Ocean Viking, 11 mois après le dernier sauvetage réalisé par les équipes à bord de l’Aquarius. 85 personnes ont été mises en sécurité dont 6 femmes et 25 enfants.

© Hannah Wallace Bowman / MSF

23 août. 13 jours d’attente en pleine mer. 

L’Ocean Viking n’est autorisé à débarquer ses 355 rescapés que treize jours après son premier sauvetage opéré le 9 août. Les survivants seront transférés à bord d’un navire militaire maltais le 23 août.

© Saba Damas

11 août. Le festival No Logo à Fraisans (39) invite SOS MEDITERRANEE.

Il a accueilli le témoignage d’un marin-sauveteur sur scène et a programmé le film « 10 jours en mer, la véritable histoire de l’Aquarius » et a ainsi permis de sensibiliser un large public au drame des naufrages à répétition qui perdure en Méditerranée centrale.

© Alessandro Serrano / MSF

14 septembre.  Premier navire humanitaire de nouveau autorisé à débarquer en Italie.

L’Ocean Viking reçoit l’instruction de débarquer 82 rescapés à Lampedusa. Un transfert sera effectué dans les eaux territoriales au large de l’île à bord d’une navette des garde-côtes. Il s’agit du premier navire humanitaire de sauvetage autorisé à débarquer des rescapés en Italie depuis 14 mois.

© Jean-Paul Steunou

27 septembre. Lorient/Bretagne Sud. Ouverture d’une 16ème antenne bénévole.

Le spectacle « Boate » a rassemblé des dizaines de personnes sur le parvis de la Cité de la Voile, puis a suivi un débat sur les actions de SOS MEDITERRANEE avec les témoignages de nombreuses personnalités dont le célèbre navigateur Roland Jourdain.

© Sabine Grenard / SOS MEDITERRANEE

2 octobre. « Méditerranée amère frontière » paraît chez Actes Sud

Un recueil de nouvelles réunissant seize écrivains qui mettent en mots les maux de la migration : Samar Yazbek, Gauz, Samir Toumi, Leïla Slimani, David Wagner, Mahmoud Tawfik, Andrea Marcolongo, Charif Majdalani, Faouzia Zouari, Aminata Aidara, Christos Chryssopoulos, Antonio Muñoz Molina, Wilfried N’Sondé, José Carlos Llop, Meryem Alaoui, Menekse Toprak. Sous la direction de Natalie Levisalles et Caroline Moine. Le produit des ventes est reversé à SOS MEDITERRANEE France.

© D.R

27 octobre. Le Havre. Transat Jacques Vabre, un Class40 aux couleurs de SOS MEDITERRANEE.

Les skippers Pascal Fravalo et Guillaume Goumy ont pris le départ de la Transat Jacques Vabre sur le Class40 baptisé « SOS MEDITERRANEE ». Plusieurs autres skippers dont Kito de Pavant, Thibault Vauchel, Arthur Le Vaillant ou Alexia Barrier ont tenu également à manifester leur solidarité.

© Abdesslam MIRDASS / Hans Lucas

7 novembre. Ouverture d’une 17ème antenne bénévole à Strasbourg.

En présence de François Thomas, président de SOS MEDITERRANEE France et d’Alice, marin-sauveteur venue témoigner de son expérience à bord de l’Ocean Viking. Les antennes locales ont notamment pour mission d’informer, de sensibiliser et de transmettre des témoignages de rescapés lors d’événements ou auprès des établissements scolaires.

© Hannah Wallace Bowman / MSF

22 novembre.  En hommage à l’Ocean Viking.

Une femme à un stade avancé de sa grossesse et un homme blessé par balles en Libye ont été évacués par hélicoptère vers Malte. Cette femme a confié vouloir appeler ses jumeaux Ocean et Viking, en hommage au navire qui leur a sauvé la vie.

© Assises de l’Economie de la Mer

27 novembre-8 décembre. La “Semaine de la mer” en Occitanie invite SOS MEDITERRANEE.

La région, qui apporte un soutien financier à SOS MEDITERRANEE depuis trois ans, nous a conviés à de nombreux événements, pendant la semaine de la mer. SOS MEDITERRANEE a notamment assuré une intervention aux Assises de l’économie de la mer, des conférences à Nîmes, Rodez, Carcassonne, au Mémorial de Rivesaltes, de la sensibilisation scolaire et des expositions photographiques à Toulouse et Montpellier. Tous ces évènements ont eu lieu grâce à la participation des bénévoles des antennes occitanes de Perpignan, Hérault et Toulouse.

© Johan Persson

20 décembre. Deux sauvetages de nuit dans des conditions extrêmes.

Tôt le matin, l’Ocean Viking a secouru 112 personnes d’un canot pneumatique dégonflé, à 34 milles nautiques des côtes libyennes. Dans la soirée, après 8h de recherche en zone SAR maltaise, un second sauvetage critique dans des conditions météorologiques gravement déteriorées a permis de mettre 50 personnes en sécurité. Parmi elles, 26 femmes dont 3 enceintes, 50 enfants dont le plus jeune est âgé d’à peine 3 mois. Le 22 décembre, l’Italie autorise SOS MEDITERRANEE à débarquer les rescapés dans le port de Tarante.

Ces moments forts ne sont qu’une sélection de tous les événements qui ont eu lieu en mer et sur terre en 2019. Cela n’a été possible que grâce au soutien de milliers de citoyens européens, et à l’engagement magnifique de tous les bénévoles en France. Merci à eux, au nom de toutes les équipes en mer et à terre de SOS MEDITERRANEE.

Share This