Jean, marin-sauveteur : « c’est un devoir, non seulement de marin, mais de tout être humain »
20 avril 2016

Ce jeune officier de marine a embarqué sur l’Aquarius pour « se rendre utile, donner un sens à ce qu’il fait ». A bord depuis l’escale de l’Aquarius à Marseille le 19 février, Jean a déjà participé à 5 opérations de sauvetage. Au total, c’est près de 800 personnes que Jean a participé à sauver des eaux. C’est pour lui « un devoir, non seulement de marin, mais de tout être humain. Chaque vie a la même valeur qu’elle soit française, érythréenne ou malienne ». C’est la première fois que Jean participe à une mission humanitaire de ce genre. Au sein de l’équipe en charge de la partie SAR (Search and Rescue), il suit en permanence à bord des entrainements qui doivent permettre à l’équipe de faire face à toutes les situations, même les plus complexes. Pendant les opérations, il monte à bord du canot de sauvetage qui s’approche de l’embarcation en détresse. Dans un premier temps et dans la mesure du possible, il lance des gilets de sauvetage et tente d’apaiser pour éviter les mouvements de panique. Avec méthode, il procède au transbordement des naufragés d’abord vers le canot de sauvetage puis vers l’Aquarius. Une expérience qui le transformera pour toujours et lui a fait prendre la mesure de la somme immense de travail à fournir partout, dans le monde.

Crédits photo : Patrick Bar

Share This