L’Ocean Viking à Marseille
20 mars 2020

Alors que l’épidémie du COVID-19 continue de se propager à l’échelle mondiale, l’ensemble des équipes de SOS MEDITERRANEE tient à exprimer toute sa solidarité aux services d’urgence de tous les pays qui s’efforcent actuellement de sauver des vies en ces moments de crise inédite.

Le 20 mars, l’Ocean Viking jetait l’ancre dans le port de Marseille où il restera stationné le temps pour nos équipes d’adapter nos opérations à ce contexte exceptionnel.

La pandémie mondiale entraîne de graves perturbations dans l’accès aux services médicaux et logistiques dans la plupart des Etats européens, tout comme elle désorganise totalement le monde maritime : impossibilité de relever les équipages, ports fermés, bateaux en quarantaine, etc. Des mesures extraordinaires, comme la fermeture des frontières européennes, ont également été prises.

Dans ce contexte qui évolue rapidement, notre responsabilité est donc d’évaluer la situation afin de pouvoir repartir en mer dans des conditions qui garantissent la santé de nos équipes, celle des personnes que nous secourons ainsi que la sécurité de notre mission.

L’urgence humanitaire continue en Méditerranée centrale. Alors qu’il n’y a actuellement aucune ONG ni aucun moyen spécifiquement voué à la recherche et au sauvetage, des hommes, des femmes et des enfants continuent de fuir la Libye sur des embarcations impropres à la navigation. Le week-end dernier, plus de 400 personnes ont été interceptées et renvoyées en Libye, un pays qui n’a jamais été aussi peu sûr.

Notre détermination reste sans faille et nous ne quittons pas des yeux la Méditerranée. Nos équipes restent entièrement mobilisées pour préparer notre retour en mer au plus vite, afin d’y poursuivre notre mission de sauvetage.

A terre, nos bureaux sont fermés et tous les évènements qui supposaient des rassemblements physiques sont reportés ou annulés en accord avec les mesures de confinement. Nous poursuivons notre travail à distance et engageons une réflexion avec nos antennes bénévoles afin de développer de nouvelles formes de mobilisation citoyenne via le numérique. Il est certain que nous continuerons à sensibiliser l’opinion publique sur la situation dramatique en Méditerranée chaque fois que nous pourrons être entendus.

En ces temps difficiles, la solidarité est plus que jamais nécessaire et essentielle. Restons mobilisés et prenons bien soin de nous et des autres !

Share This