Carnet de sauvetage de Guillaume – Jour 4
20 décembre 2019

Guillaume, marin-sauveteur actuellement à bord de l’Ocean Viking, décrit la vie quotidienne sur le navire de sauvetage de SOS MEDITERRANEE depuis son départ de Marseille le 14 décembre.

Jour 4 à bord de l’Ocean Viking

« Un jour de soleil. Un jour où nous aurons teinté d’orange le tapis bleu de la mer avec nos canots de sauvetage semi-rigides et nos équipements de flottaison. Gilets de sauvetage par dizaines, « bananes » (dispositifs de flottaison) et rafts font des pixels entre les feux qu’allume le soleil en se regardant dans la mer.

Depuis le pont du bateau où je suis chargé de préparer le matériel nécessaire aux équipes en mer, impatient, je bous de ne pas être sur l’eau. J’observe les allées et venues et guette le haut-parleur de ma radio au cas où le sauvetage (simulé pour cette fois) se complique. Avec Massimo et Jean sur le pont, on est à l’affût. Sur l’eau, ça brasse. Un entraînement le matin, un entraînement l’après-midi. Y’en a qui vont bien dormir ce soir !

Les jours suivants complètent les préparatifs et c’est encore impatient que j’attends. La route depuis Marseille est longue. Autant de temps pendant lequel nous ne sommes pas sur la zone de recherche et de sauvetage libyenne à faire le minimum. Nous avons passé Lampedusa dans la nuit. »

Au sujet de Guillaume

Guillaume est né en 1986 à Redon en Bretagne. Avant de devenir marin-sauveteur, Guillaume travaillait dans des centres de rééducation comme éducateur sportif auprès de personnes en situation de handicap moteur et de déficience intellectuelle. Cette expérience lui a permis de se rapprocher de personnes vulnérables, de mieux comprendre leur sensibilité et tenter ainsi de mieux leur venir en aide. Ces deux dernières années, il a été marin-sauveteur et skipper. Il a aussi livré des voiliers à travers l’Atlantique et possède différentes expériences professionnelles dans le domaine de la pêche. Guillaume a décidé de rejoindre SOS MEDITERRANEE cette année et fait partie de l’équipe de recherche et de sauvetage à bord de l’Ocean Viking depuis novembre 2019.  

Crédits photo : Faras Ghani / Al Jazeera – Laurence Bondard / SOS MEDITERRANEE

Share This