Sophie Beau, directrice de SOS MEDITERRANEE France
12 novembre 2020

« Depuis cinq ans, les Etats sont défaillants. C’est pour cela qu’on a créé SOS MEDITERRANEE, et on aurait bien voulu ne pas fêter cet anniversaire aujourd’hui… »

Le 26 septembre dernier, cinq ans après la création de SOS MEDITERRANEE, Sophie Beau, co-fondatrice et directrice de l’association, évoquait la dégradation du contexte en Méditerranée : nombreux naufrages en mer, déni de responsabilité des Etats européens, transfert de la coordination des secours en Méditerranée centrale aux garde-côtes libyens qui n’assurent pas leur mission et interceptent les embarcations pour les ramener en Libye, blocage des bateaux des ONG de sauvetage comme l’Ocean Viking…

« L’actualité médiatique relègue à l’arrière-plan ces naufrages, qui pourtant continuent  » rappelle-t-elle. Elle salue l’engagement des citoyens et citoyennes, qui, à travers l’Europe, continuent à se mobiliser et à soutenir SOS MEDITERRANEE.

Crédit vidéo : Urban Prod

Share This