Susanne Friedel
28 décembre 2019

« La situation était tellement chaotique qu’à un moment on m’a demandé de poser mon appareil et d’aider à la distribution des gilets de sauvetage. »

Cette semaine, L’Œil du photographe donne la parole à Susanne Friedel, jeune femme engagée auprès de l’association SOS MEDITERRANEE en Allemagne depuis ses débuts. La photo qu’elle commente, celle d’une femme et de son bébé ballotés dans un frêle esquif, exprime toute la tension d’un sauvetage critique et de la détresse des naufragés. Pris en 2016, le cliché est plus que jamais d’actualité : les naufrages tragiques en Méditerranée, face auxquels SOS MEDITERRANEE s’était mobilisée en 2015, continuent de faire des victimes en mer.

Quelques-unes des photos de Susanne, ainsi que celles de 12 autres photographes embarqués avec SOS MEDITERRANEE, font partie de l’exposition « Sauver, protéger, témoigner ». 

Pour réserver cette exposition dans une salle dédiée, contactez-nous : contact@sosmediterranee.org

Share This